Les SuperZeros du PS. Suivez chaque jour les aventures fantastiques du parti socialiste

Accueil > Ze Story > The Incroyable dette toxique de Martine Aubry

The Incroyable dette toxique de Martine Aubry

vendredi 15 avril 2011, par

Selon l’expansion, 36% de la dette publique de Lille Métropole (communauté urbaine dont le président est Martine Aubry depuis 2008... avant, c’était papa) serait constituée de produits financiers à haut risque. En 2009, son risque actuariel immédiat représentait 67 millions d’euros.

L’encours réel de la métropole lilloise (LMCU) est constitué de 54 % de produits structurés, soit 813,5 millions d’euros, au statut variable.

Mais pour le cabinet Klopfer, auteur du rapport de gestion de dette (remis exclusivement à la commission des finances de la métropole et dont le journal Les Echos a obtenu une copie), "554 millions, soit 36,1 % de l’encours total, [s’adossent] à des produits hautement spéculatifs qui varient en fonction d’indices exotiques et risquent de basculer sur des taux dont les modes de construction ne garantissent aucun plafond et peuvent même générer des taux exponentiels".

Le rapport évalue ainsi à 67 millions d’euros la perte actuarielle nette (somme perdue par la collectivité). "Plusieurs contrats et leurs nombreux avenants successifs sont critiquables [car] ils exposent la métropole lilloise via de nombreux adossements sur des indices exotiques et des options vendues par les banques au risque de payer un taux d’intérêt extrêmement dégradé," indique encore l’étude.

Martine Aubry menaçait d’aller en justice "contre Dexia et deux autres établissements", mais à ce jour, toujours rien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.