Les SuperZeros du PS. Suivez chaque jour les aventures fantastiques du parti socialiste

Accueil > Ze Story > Que gagne réellement François Hollande ?

Que gagne réellement François Hollande ?

lundi 12 mars 2012, par Olivier

Hier, à l’occasion de l’émission Capital sur M6, François Hollande a déclaré : « Je suis député, je perçois un peu moins de 6.000 euros, je ne fais pas le détail. Et je suis également président du conseil général. Mon salaire de conseiller général est plafonné, donc ça fait un peu moins de 7.000 euros. Tout compris ».

Depuis, beaucoup d’inexactitudes ont été écrites et dites. Revenons à la réalité vérifiable par tous. Un peu de « fact checking » ne fera pas de mal.

Les données sont disponibles sur le site internet de l’Assemblée Nationale http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/fiches_synthese/fiche_17.asp

Comme député-président du conseil général de Corrèze, il touche une rémunération brute mensuelle répartie selon plusieurs postes :
- indemnité parlementaire de base 5.514,68 €
- indemnité de résidence 165,44 €
- indemnité de fonction non imposable 1.420,03 €
- indemnité représentative de frais de mandat non imposable 6.412 €
- indemnité de président du conseil général réduite au titre du cumul des mandats 2.757,34 €

Sur ces 16.269,49 € de rémunération brute mensuelle, seuls 5.514,68 € sont imposables comme pour le français moyen, les autres indemnités étant non imposables, à l’exception de celle de président du Conseil général de Corrèze, qui fait l’objet d’un prélèvement à la source d’environ 160 euros par mois au titre de l’impôt sur le revenu, ce qui est peu élevé (source : formulaire de calcul du Conseil Général de Tarn-et-Garonne sur Internet http://www.cdg82.fr/fr/remuneration/elements-de-cotisations/retenue-a-la-source-des-elus/ras-2012-mensuelle.html )

A ces 16.269,49 € bruts par mois d’indemnités d’élu, il faut encore rajouter 9.138 € mensuels de crédit affecté à la rémunération de collaborateurs. C’est sur ce crédit que le député rémunère ses assistants. Par ailleurs, en tant que président de Conseil général, il dispose en plus de plusieurs collaborateurs de cabinet rémunérés par le département de la Corrèze.

Au final, la rémunération de François HOLLANDE imposable en tant que « traitements et salaires » n’est que le sommet de l’iceberg : à peine plus de 5.500 euros par mois, alors qu’il perçoit 195.233,88 € bruts annuels, soit près de 200.000 euros bruts par an, sans compter le budget spécial pour rémunérer ses collaborateurs et tous les autres avantages de fonction (collaborateurs de cabinet, voiture de fonction avec chauffeur du conseil général, billets de train 1ère classe illimités gratuit, 80 allers-retours en avion…).

Avec ses presque 200.000 euros bruts annuels (plus de 16.000 euros par mois), François HOLLANDE ne paie que 5.217 € d’impôts sur le revenu par an, en ayant un enfant à charge (source : déclarations de François HOLLANDE à L’EXPRESS), auxquels, pour être exacts, il faut rajouter environ 1.900 € de retenue à la source au titre de la rémunération du conseil général, soit un total d’environ 7.100 € d’impôts par an.

Si François Hollande travaillait dans le privé, et qu’il touchait 200.000 € bruts annuels (soit environ 150.000 € nets) en étant séparé avec un enfant majeur rattaché fiscalement (donc 1,5 parts), il paierait tous les ans 40.000 € d’impôts sur le revenu s’il n’est pas aux « frais réels ». (source calculateur d’impôts du ministère du budget http://www3.finances.gouv.fr/calcul_impot/2012/)

Moralité : faut pas s’étonner que François HOLLANDE se permette de dire "je n’aime pas les riches" et "je les taxerai à 75 %"... Il s’en fiche, il ne paie presque pas d’impôts dessus...